employés heureux au travail
Satisfaction des employés

5 conseils pour des employés heureux au travail

Les politiques en matière de voyage peuvent avoir des conséquences directes sur la capacité d'une entreprise à recruter des talents et à les conserver. Celles qui proposent plus de solutions pour travailler en dehors du bureau peuvent avoir un impact positif sur la satisfaction des employés et leur productivité. Voici quelques conseils pour que la politique de voyage de votre entreprise réponde aux besoins de vos employés :

1. Assurez-vous que vos politiques de voyages reflètent les valeurs des employés

« Si votre secteur est très concurrentiel au niveau du recrutement et qu'il est important de conserver vos employés les plus talentueux, examinez votre politique de voyage pour vérifier qu'elle apporte entière satisfaction aux employés qui voyagent », conseille Jeanne Liu, Vice-présidente de l'équipe Recherche de la Global Business Travel Association.

D'ici 2020, la génération Y représentera près de la moitié de la main-d'œuvre américaine. Et selon Erica Arnold, vice-présidente de HVS Executive Search, plus ces personnes accéderont à des postes de direction, plus leurs valeurs personnelles et professionnelles seront représentées dans les politiques de voyage de leur entreprise. Ces dernières peuvent démontrer qu'elles tiennent à la satisfaction de leurs employées de diverses façons (notamment en leur accordant du temps libre pour récupérer après de longs déplacements professionnels).

2. Soyez à l'écoute de vos employés

Que les employés partent pour un court voyage ou qu'ils tissent des liens en s'essayant à une nouvelle expérience en équipe, demandez-leur comment cela s'est passé et gardez une trace de leurs réponses. Pour évaluer l'impact des voyages sur leur productivité, leur bonheur et leur satisfaction au travail, créez un sondage simple, qu'ils pourraient remplir en personne ou en ligne, en utilisant une méthode anonyme comme Google Forms.

« Pour un voyage productif, il est important d'être à l'écoute des employés et de comprendre ce dont ils ont besoin pour être à l'aise », déclare Brandon Gries, coordinateur de voyages chez Hudl. « Je suis moi-même un voyageur régulier, mais ma manière de faire les choses ne correspond pas à celle de nombreux employés. » Gries souligne également que la qualité des déplacements professionnels a des conséquences directes sur le travail des employés.

3. Accordez une attention particulière aux personnes qui voyagent souvent

« Lorsqu'un poste exige d'être en déplacement de 30 à 40 % du temps, beaucoup de gens considèrent qu'il n'est pas fait pour eux », explique Arnold. « Si une entreprise peut faire quelque chose pour améliorer le confort des employés qui se déplacent très souvent, elle a plus de chances d'attirer des talents et de les conserver. » En particulier concernant les employés qui ont des familles, proposer des solutions de voyages plus flexibles peut avoir un impact sur leur satisfaction et leur décision de rester, ou pas, dans leur entreprise.

Les dirigeants sont très attentifs au moral des employés qui voyageurs fréquemment », explique Al Mazzola, Directeur monde des finances et des services de voyage chez Sykes. « En particulier s'agissant de voyages impliquant des vols long-courrier dans des destinations comme l'Australie ou les Philippines, nous savons qu'il faut penser à la productivité et parfois faire des compromis sur certains points. »

Pour les voyages d'affaires de 7 à 10 jours, par exemple, Sykes permet à ses employés d'arriver un jour en avance, afin de récupérer après leur vol ou d'avoir le temps d'explorer la ville. « Nous avons conscience que lorsque l'on part loin de chez soi sur de longues périodes, avoir un endroit où se reposer est très utile pour surmonter le mal du pays et se préparer pour le travail », confie Al Mazzola.

4. Aidez les employés à se sentir comme chez eux

« Les voyageurs n'aiment pas avoir la sensation d'être parqués dans un studio ou un deux-pièces, surtout s'ils se sont engagés pour un séjour de longue durée, de 4 jours ou plus », déclare Al Mazzola. En étudiant différentes façons de rendre les employés plus heureux, il s'est aperçu que ce qu'ils souhaitent en priorité lors des voyages longue durée, c'est avoir davantage de place pour se détendre. « Ensuite, ils veulent de la flexibilité. Grâce à une cuisine équipée, les voyageurs peuvent faire leurs courses dans une épicerie locale pour préparer des repas, ou encore s'allonger sur le canapé après une longue journée, pour se détendre et manger tranquillement devant la télévision. »

Al Mazzola ajoute également que « ne pas prendre trois repas par jour au restaurant ou sur la route se traduit également par des économies pour nous », c'est donc gagnant-gagnant aussi bien pour les employés que les employeurs.

5. Créer des environnements collaboratifs à l'extérieur du bureau

Les petites entreprises comme Payable ont découvert que lors de voyages pour des conférences, l'expérience était radicalement différente dans un logement Airbnb partagé que dans un hôtel.

« Au lieu de partir chacun dans sa chambre d'hôtel à la fin de la soirée, nous partageons le même logement, comme une famille », déclare Tad Milbourn, ancien président et fondateur de Payable. « Cela favorise un autre genre de collaboration, des liens plus étroits et une meilleure productivité, aussi bien au sein de l'entreprise que dans nos relations entre collègues. »

Les organisateurs de voyages peuvent également rechercher des expériences, à faire en groupe, comme des cours de cuisine et des activités en plein-air pour rapprocher les équipes.

Contenu qui pourrait vous intéresser

Prêt à commencer ?

Rejoignez des entreprises comme Salesforce, Hyundai et PayPal qui utilisent déjà Airbnb for Work.

Commencer